Les Webmails, comme Hotmail, Yahoo, Gmail ou AOL, reposent sur différents facteurs évolutifs pour filtrer les messages non sollicités ; en tenir compte lors de la gestion de ses campagnes emailing est important en vue d’améliorer la délivrabilité.

Ces facteurs sont liés à la réputation (réputation de l’adresse IP, réputation du domaine d’envoi et réputation de l’utilisateur), à la technologie d’envoi, au message en question (en-têtes, corps du meassage) et aux respects des standards. Mais quand vous prolongez votre revue sur la délivrabilité, vous pouvez rencontrer d’autres facteurs qui eux sont afférents à l’engagement ou à la réactivité de vos destinataires à l’égard du message reçu, comme les ouvertures et les clics.

Qu’est ce que cela signifie pour vos campagnes emailing ?

Si les messages envoyés ne génèrent pas assez d’ouvertures et de clics, les prochaines campagnes sont susceptibles de passer en spam. C’est un peu fort, quand même !

Anouar Ben Ghezala, expert en délivrabilité, chez Edatis, vous explique pourquoi il faut prendre cette hypothèse avec des pincettes : « Gmail a créé la -Priority Inbox- et Hotmail a lancé le -GreyMail-, il s’agit de signaux qui nous révèlent que l’engagement ne va pas affecter de fond en comble la délivrabilité. La tendance s’aligne plutôt sur la priorisation des messages en termes d’exposition  selon le type d’inbox, que sur le passage catégorique en spam»

Entre le Spam et les emails sollicités, il y a une zone grise où les emails pourront être à la fois désirés et détestés tout en restant légitimes. Hotmail voit une grande utilité à la prise en compte de cette zone quand 75 % du spam étaient en réalité du « GreyMail ».

« Les utilisateurs sont au cœur des politiques Anti-Spam des Webmails. Pour les satisfaire, il convenait de réduire le taux de faux positifs (des emails qui sont sensés être en spam, mais qui se retrouvent en inbox) et le taux de faux négatifs (des emails qui sont sensés être placés en inbox mais qu’ils se retrouvent en Spam). Les Webmails ont compris, de ce fait, qu’il faudrait intégrer des facteurs comportementaux ou d’engagement. », explique Sabri Mahjoub, Directeur Marketing d’Edatis.

En fonction des interactions des internautes avec les messages reçus (ouvertures, clics…), les Webmails essaieront donc d’établir des priorités dans les boîtes de réception de leurs utilisateurs, au lieu de sanctionner par abus les emails légitimes.


 Un meilleur engagement de votre cible améliore non seulement votre délivrabilité, mais maximise le niveau d’exposition de vos emails.

Comment créer de l’engagement pour garantir une meilleure exposition à vos messages ?

  • L’objet de l’email : c’est un élément qui agit sur les ouvertures. Bien le soigner constitue un premier pas vers l’engagement avec la cible. Nous vous recommandons de recourir au split testing pour opter pour les objets mieux engageants.
  • Les appels à l’action : ajouter des appels à l’action pour inciter les destinataires aux clics, sans pour autant les éloigner de l’objectif principal du mail.
  • Le ciblage : adapter le message à la cible permet de créer plus facilement un objet et un appel à l’action engageants puisqu’ils correspondent à son intérêt.
  • La mise à jour des informations de contact et des préférences : assurez-vous que le contact reste toujours engagé même s’il change d’adresse email. Pour ce faire, proposez-lui sur votre site un lien pour mettre à jour ses informations. Par ailleurs, respecter les préférences de vos contacts au fil du temps constitue également une règle d’or pour les tenir engagés.
  • Les emails one-to-one, à l’instar des emails d’anniversaire, personnalisent la relation avec vos clients. Ce qui ne laisse pas ces derniers indifférents à l’égard de vos messages. Ce type d’emails devrait être automatisé. Il suffit de se munir d’une solution vous permettant de paramétrer les événements déclencheurs. Dans notre exemple, il s’agit de la date d’anniversaire. La solution Dialog, grâce à l’emailing et à l’E-CRM intégrés, offre un gain en productivité et en efficacité en automatisant le déclenchement de campagnes emailing.

 

Auteur : Emna Atrous, Community Manager, chez Edatis

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:R_N [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Edatis Le 29 mai 2012

2 Réponses

  1. email dit :

    En tous cas, le filtre des messages non sollicités ont tendance à s’améliorer depuis quelques années. Tant mieux pour les utilisateurs…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  2. [...] background-position: 50% 0px ; background-color:#222222; background-repeat : no-repeat; } blog.edatis.com – Today, 6:44 [...]

Laisser un commentaire



neuf − 2 =

  • RSS
  • Google+
  • Slideshare
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Youtube
Blacklists

Etude Return Path sur les bl

Tout email marketeur se trouve face au challenge de faire ...

SEO

SEO : comment booster vos co

Une stratégie de référencement naturel bien réfléchie permet à l'e-commerçant ...

signal_spam_cover copy

Baromètre Signal Spam : chi

Signal Spam a publié les résultats du baromètre du spam ...

emailaccent

L'emailing pour vos interact

Pour augmenter son chiffre d'affaire, un e-commerçant devrait vendre plus ...

site-EM_06 (1)

Retrouvez Edatis au salon e-

Edatis, agence digitale, participe au Salon E-Marketing les 8, 9 ...

EN VEDETTE

  • Edatis Dialog
  • Edatis Web Agency
  • Livre Blanc
  • Centre d'aide
  • Reviews of the best cheap web hosting providers at WebHostingRating.com.