Pour susciter l’engagement en emailing, il faut bien innover, à commencer par l’objet du mail.

L’utilisation des symboles dans l’objet d’un  mail pour inciter à son ouverture est une nouvelle pratique que  vous avez probablement rencontrée ou dont vous avez entendue parler, ces derniers jours.

Une pratique efficace ou pas ?

Quand un livreur de café utilise une tasse au début de l’objet de sa communication,  ses contacts auront-ils vraiment envie de l’ouvrir ? Est-ce que c’est ce symbole qui va changer sa relation avec ses clients ?

 

Source : blog Litmus

La nouveauté de cette pratique pourrait agir positivement sur vos taux d’ouvertures. D’autant plus,  elle pourrait mieux aider à la mémorisation de votre marque, en raison de  l’aspect « ludique » des symboles.

Là, on reste dans les spéculations. Ce qu’il faudrait faire, c’est de tester s’il y a réellement un impact (positif ou négatif) sur les ouvertures, et bien plus, sur les clics et les conversions, de vos campagnes. Les objets avec des symboles peuvent donc être sujets au  Split testing.

Certes, les nouveautés suscitent toujours la curiosité des gens, mais d’un autre côté il faudrait penser aux quels cas et avec quel contenu vous allez associer ces symboles ?  Quel message le symbole communiquera-t-il dans l’objet ? Il s’agit de questions auxquelles on devrait réfléchir sous peine de dissuader le contact de l’ouverture du message.

Les symboles nuisent-ils à la délivrabilité ?

Il n’y a pas que les lecteurs qui sont concernés par les symboles, les filtres anti-spam devraient avoir leur mot à dire aussi !

On sait que les caractères spéciaux qui ne soient pas bien encodés dans l’objet du mail risquent d’altérer la délivrabilité de votre campagne emailing. Utilisez les symboles à condition de bien les encoder.

La solution Emailing et E-CRM Dialog vous permet de choisir l’encodage de votre emailing et assure le bon rendu des caractères spéciaux.

Pour une bonne lisibilité, sous Dialog, il faut choisir l’encodage UTF-8, puis ajouter l’objet avec le symbole ou caractère spécial choisi.

Quel est le seuil de symboles toléré. C’est une autre nouvelle question qui se pose :)

Nous parions qu’en termes de délivrabilité, il faut bien plus de texte que de symboles.

 La « Symbol fatigue » est pour quand ?

On n’a pas encore une utilisation massive des symboles dans l’objet. Par contre, on peut penser que plus cette pratique deviendra répandue, plus les lecteurs eux-mêmes se montreront réticents.

La réaction des internautes sera aussi tributaire de la « réputation » que vont acquérir les messages avec les symboles. Peut-être que les spammeurs vont s’y mettre également.

Wait and See et surtout…faites des tests !

____________________________________

Auteur : Emna Atrous, Community Manager

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:R_N [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Edatis Le 23 juillet 2012

Une Réponse

  1. [...] L’utilisation des symboles dans l’objet, une technique qui va durer, ou pas ! | Edatis Digital M… Pour susciter l’ engagement en emailing , il faut bien innover, à commencer par l’objet du mail. L’utilisation des symboles dans l’objet d’un mail pour inciter à son ouverture est une nouvelle pratique que vous avez probablement rencontrée ou dont vous avez entendue parler, ces derniers jours. <b>Une pratique efficace ou pas ? Le 10 octobre 2012 // Le hashtag a tout du terme barbare. Penchons-nous tout d’abord sur sa définition. [...]

Laisser un commentaire



× cinq = 20

  • RSS
  • Google+
  • Slideshare
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Youtube
EC14

Rendez-vous à l’évèneme

Edatis, agence de Marketing digital, participe au salon E-commerce de ...

Blacklists

Etude Return Path sur les bl

Tout email marketeur se trouve face au challenge de faire ...

SEO

SEO : comment booster vos co

Une stratégie de référencement naturel bien réfléchie permet à l'e-commerçant ...

signal_spam_cover copy

Baromètre Signal Spam : chi

Signal Spam a publié les résultats du baromètre du spam ...

emailaccent

L'emailing pour vos interact

Pour augmenter son chiffre d'affaire, un e-commerçant devrait vendre plus ...

EN VEDETTE

  • Edatis Dialog
  • Edatis Web Agency
  • Livre Blanc
  • Centre d'aide
  • Reviews of the best cheap web hosting providers at WebHostingRating.com.